vide 空


L’une des observations fondamentales du Bouddha Shakyamuni est le fait que rien, aucun phénomène, n’existe en soi: toute apparition d’un phénomène est le produit d’autres phénomènes.

Ce fait est appelé pratītya samutpada en sanskrit, la coproduction conditionnée: tout être, tout phénomène, est produit par une conjonction de conditions.

Un exemple souvent utilisé dans les sūtras bouddhiques pour comprendre ce fait, est celui de la bulle d’air.

Une bulle est de l’air pris dans de l’eau. Dans la mer, par exemple, elle apparaît au fond de l’eau, monte peu à peu à la surface et disparaît. Y a-t-il une substance bulle, ou non ?

Nous disons non, car une bulle est de l’air pris dans de l’eau. Il y a deux choses, de l’air et de l’eau. Où est la bulle ? Il n’y a rien qui soit une bulle, en tant que chose indépendante.

Une bulle est la désignation d’un phénomène, le nom d’une condition : le moment où de l’air est pris dans de l’eau.

Ainsi, nous ne pouvons pas dire que les bulles sont quelque chose. Mais nous ne pouvons pas dire non plus qu’il n’y a pas de bulles. Cela existe en tant que phénomène, mais pas en tant qu’entité fixe.

Cette observation conduit à la constatation que tout est vide d’existence propre, tout est vacuité (sanskrit, sūnyatā).

D’après un enseignement d’Okumura Roshi