le filet d’Indra

Dans le Sūtra de la guirlande de fleurs
(Avatamsaka Sūtra, jap. Kegonkei 華厳経)
la réalité de l’univers
est comparée à un filet infini,
dont les intersections sont faites de joyaux transparents,
eux aussi infinis,
le filet d’Indra.

A chaque nœud de ce réseau se trouve un cristal,
relié à toutes les autres cristaux.
Transparent,
chaque joyau se reflète dans chaque joyau.

Ces joyaux sont les phénomènes,
choses et êtres humains,
qui apparaissent, et en se transformant, disparaissent
au fil des circonstances sans cesse changeantes.

Qu’est-ce que cela nous dit? Continuer la lecture de « le filet d’Indra »

6 paramitas

param, de l’autre côté
ita, arrivé
Aller du côté de l’Éveil, de la connaissance.

Les 6 accomplissements de la sagesse
1. la générosité (Dana Paramita)
2. l’éthique (Sila Paramita)
3. la patience (Ksanti Paramita)
4. la persévérance (Virya Paramita)
5. l’attention méditative (Dyana Paramita)
6. la sagesse (Prajna Paramita) (compréhension profonde basée sur le non-dualisme du filet d’Indra)

La sagesse est la base des 6 paramitas.

Par exemple, donner, dana, de façon complètement pure, détachée de toute attente en retour, est preuve d’une réelle sagesse: une compréhension profonde du non-deux.

3 trésors – refuge

Le Bouddha
Le Dharma (son enseignement)
La Sangha (la communauté autour de lui)

Prendre refuge dans les 3 trésors,
de tout cœur
en soi-même
–revivifier les 3 refuges en nous

Je prends refuge dans le Bouddha
Je prends refuge dans le Dharma
Je prends refuge dans la Sangha

南無帰依仏 :  namu ki e butsu
南無帰依法 :  namu ki e hō
南無帰依層 :  namu ki e sō

Originellement, le trésor « Bouddha » faisait référence au bouddha historique Shakyamuni. A sa disparition, les disciples se sont demandé:
« Alors maintenant, c’est quoi le trésor de Bouddha? »
Ils se dirent, ce sont « ses paroles », le Bouddhadharma.

Les paroles du Bouddha invitent à pratiquer zazen, et,
à avancer sur la voie la sagesse, à chaque instant,
par la pratique des paramitas.

Le Bouddhadharma est en chacune et chacun d’entre nous.

8 pratiques de la Voie

L’Octuple sentier est la Voie qui mène à la cessation de la souffrance.

L’éthique (sīla)
1. Parole juste
2. Action juste
3. Moyens d’existence justes

L’attention (samādhi)
4. Effort juste
5. Attention juste
6. Concentration juste

La sagesse (prajñā)
7. Compréhension (vision) juste
8. Intention (discernement) juste

« juste » au sens musical: accordé aux circonstances.

Rien n’est figé, tout est en relation, relatif.

prajñā, la connaissance directe de la  vacuité fondamentale.
Eno – Sūtra de l’Estrade (discours 4 & 8)

Le fondement du chemin est la sagesse,
qui mène à l’équanimité, à la non-discrimination.