5 skandhas ou « agrégats »

Dans le bouddhisme, on distingue cinq composantes (pañcaskandhī) de l’individu (ego):
rūpa, la forme corporelle
vedanā, la sensation
saṃjñā, la perception
saṃskāra, la formation mentale
vijñānala, la conscience

NB La conscience est une réponse, ou connaissance, qui provient de la stimulation de l’une des six facultés (œil, oreilles, nez, langue, corps, esprit). Parler « des consciences » semble plus approprié.

En examinant chacune de ces composantes, on se rend compte que chacune d’entre elle est sans cesse changeante, selon les circonstances de la vie.

Cette constatation est l’un des aspects fondamentaux de la réalité observée par le Bouddha Shakyamuni: l’impermanence de toute chose dans l’univers